Pourquoi un conseiller si je connais les fleurs?

par Véronique Heynen-Rademakers BFRP

Comme je connais assez bien les remèdes, je me fais régulièrement des flacons qui me permettent de retrouver sereinement mon équilibre. Et l'habitude s'installe de prendre soin de soi, ce qui est en soi une excellente chose.

Mais parfois, la vie nous bouscule et nous n'arrivons plus à y voir clair.

C'est la raison pour laquelle, il y a peu de temps, je prends mon courage à deux mains et demande l'aide d'une amie, elle aussi BFRP. Pas facile pour moi de le faire.

Le résultat est bluffant! Un entretien houleux pour moi, beaucoup d'émotions emmêlées...

L'écoute de Claire m'apporte une clarification, une autre lumière sur ce que j'exprime. Elle entend des choses que je dis mais que je n'entends pas, et surtout, elle m'aide à choisir les bon remèdes pour moi.

Après quelques jours de prise, je me surprends à chantonner, une légèreté m'habite à nouveau et je suis de nouveau à même de choisir les remèdes dont j'ai ponctuellement besoin. Waouw!

Nous ne sommes pas tenus de tout résoudre seuls dans notre vie. Pour certains, c'est une évidence, pour d'autres, un apprentissage.

La vie nous apporte son lot de joies et de peines. Elle nous permet de continuer à évoluer en apprenant à nous connaître, à reconnaitre qui nous sommes vraiment.

Le rôle du conseiller Bach est de nous offrir un espace pour nous entendre, pour clarifier ce que nous vivons et ressentons.

Par son écoute, il nous permet de prendre conscience de nos émotions, de les nommer, de les accueillir. Par sa connaissance approfondie des remèdes, il traduit en fleurs ce que nous exprimons. Et les fleurs font le reste.

Et même quand nous connaissons bien les remèdes, l'écoute emphatique et humble d'une personne extérieure est inestimable.

Un énorme merci à Claire Tombeur BFRP pour son écoute, à Edward Bach pour ce cadeau qu'il nous a laissé et à la vie pour l'expérience qu'elle nous donne.