Simplicité

Cherry PlumTeintures mères

C'est le début du printemps, et le cerisier "Cherry Plum" est presque en fleurs dans le jardin du Centre Bach.

Dans quelques jours, ce sera le moment de préparer la teinture mère Cherry Plum.

C'est un processus très simple, qui ne requiert ni préparation ni compétences particulières. Tout ce qu'il faut, c'est du soleil, de l'eau, du cognac, des bouteilles, et la bonne plante, cueillie le bon jour.

En attendant que l'arbre fleurisse, il y a d'autres choses à faire.

Le Centre Bach reçoit des mails du monde entier, la plupart envoyés par des personnes qui demandent comment utiliser les remèdes.

Les gens sont désorientés par les différentes idées, méthodes de sélection, croyances qui y sont attachées.

Même des choses élémentaires, telles que le nombre de gouttes à prendre, peuvent créer la confusion quand les prescripteurs recommandent des dosages allant de 2 à 16 gouttes.

Normalement, la prise des remèdes devrait être aussi simple que leur préparation: vous devez simplement lire les indications dans le texte "Les Douze Remèdes" et prendre ceux dont vous pensez avoir besoin.

ClematisHistoire

Nous parlons beaucoup de simplicité, ce qui indique peut-être que beaucoup de gens trouvent que la simplicité est un sujet difficile, compliqué.

Il est évident que l'histoire des remèdes donne à penser que cela prend beaucoup de temps.

Quand le docteur Bach a obtenu son diplôme de médecine en 1912, il a dit "Il me faudra 5 ans pour oublier tout ce que l'on m'a appris".

Dans les faits, il lui a fallu plus longtemps. Dix-huit ans se sont écoulés avant qu'il ne tourne finalement le dos à la recherche traditionnelle, qu'il ne détruise ses éprouvettes et qu'il ne quitte Londres.

La découverte des 38 remèdes lui a encore pris cinq ans. Au fil du temps, le Dr Bach a mis au point deux méthodes totalement nouvelles pour préparer les remèdes à partir de plantes - la méthode par le soleil et par ébullition – méthodes toujours utilisées actuellement.

Parallèlement, sa perception de la nature et des personnes qui lui demandaient de l’aide s'est affirmée.

Vers la fin de sa vie, il ressentait lui-même les mêmes symptômes et les mêmes souffrances que ses patients.

Pendant la mise au point des 19 derniers remèdes en 1935, il a ressenti à un niveau extrême les 19 états mentaux pour lesquels il cherchait un remède, et il n'a guéri que lorsqu'il avait trouvé la plante adéquate.

ChicoryRéalisation

Seulement après avoir trouvé tous les remèdes qu’il avait cherchés, le Dr Bach annonça que son système était complet.

Il s’agissait de 38 préparations au total. Ces 38 préparations pouvaient faire l'objet de près de 20 millions de combinaisons différentes, mais elles étaient tellement simples que n'importe qui pouvait les préparer et les utiliser.

Durant de nombreuses années, Bach mena ses recherches avec succès à Londres. Son travail lui apporta la notoriété et la reconnaissance professionnelle des médecins, praticiens, tant de la médecine conventionnelle qu'homéopathique.

Il a découvert une approche tout à fait nouvelle de la guérison, qui se basait exclusivement sur la santé émotionnelle et spirituelle des gens, plutôt que sur les symptômes physiques.

On s'attendrait à ce qu’il laisse, à sa mort, de grandes quantités de notes et de publications.

Mais ici aussi, il avait à cœur de laisser un héritage aussi clair et simple que possible. Tout au long du processus de recherche de remèdes, il a écarté toutes les idées et théories inutiles.

Le laboratoire et les notes de recherche conventionnelles ont été les premiers à disparaitre, et bien d'autres choses ensuite.

Finalement, il alluma un grand feu dans le jardin de Mount Vernon, et il y brula beaucoup de ses notes originales, pour éviter qu'elles n'induisent en erreur les lecteurs futurs.

Tout ce qu'il avait à dire était résumé dans les 12 pages des Douze guérisseurs et autres remèdes.

En octobre 1936, un mois avant sa mort, il écrivit à son ami Victor Bullen: "Je crois que vous avez vu toutes les étapes de mon travail, preuve de la valeur de celui-ci.

"En revanche, certaines personnes essaient de le dénaturer. Or, dénaturer est bien plus grave que d'essayer de détruire".

Dans la même lettre, il trace la voie à suivre par ses successeurs:

"...il est essentiel de s’en tenir fermement à la simplicité et à la pureté de cette méthode de traitement, et quand il faudra publier une nouvelle édition des Douze guérisseurs, il faudra y inclure une introduction plus longue, insistant clairement sur l'innocuité, la simplicité et l'efficacité thérapeutique miraculeuse des remèdes".

CentauryValeurs et changement

Simplicité et pureté: le Centre Bach existe parce que Nora Weeks, qui fut longtemps l'assistante de Victor et du Dr Bach, avait promis au Dr Bach qu'elle continuerait à promouvoir ces valeurs.

A l'époque du Dr Bach, il était possible de lire les Douze guérisseurs et de saisir directement la simplicité et la pureté de la conception originale.

Grâce aux efforts des successeurs du Dr. Bach - ceux qui nous ont précédés au Centre Bach – c’est encore possible aujourd’hui. Notre mission, maintenant et à l'avenir, est de nous assurer que cette œuvre perdure.

C'est bien plus que de maintenir la publication des œuvres écrites du Dr Bach, ou de garder cette maison ouverte aux visiteurs.

C'est aussi être présents, comme le Dr Bach, Nora et Victor l'ont été, pour parler de son œuvre et insister sur sa simplicité, face à toute complication ou ajout qu'on voudrait y apporter.

Il a toujours parlé de son œuvre, non comme d'une réalisation personnelle, mais comme un don de la nature et de Dieu.

"Quand un joyau de cette importance nous a été donné, a-t-il dit, rien ne peut nous écarter de notre chemin d'amour et de devoir, qui consiste à montrer son rayonnement, pur et sans fioritures, au monde entier."

HeatherUn don

C'est bien parce qu’il s’agit d’un don et non d’une création humaine que le système de 38 remèdes est parfait et complet.

Nous basons cette affirmation sur deux points:

  • Les émotions humaines n'ont pas changé depuis les années 1930, même si les causes de nos peurs, de nos préoccupations, de nos jalousies ou de nos enthousiasmes sont différentes.
  • Par ailleurs, en plus de quatre-vingts ans, nous n'avons jamais dû renoncer à aider un patient. Pendant cette période, des gens ont non seulement reçu des remèdes, mais ils ont aussi appris à les utiliser, ce qu'ils n'auraient pas pu faire si le système avait été plus compliqué.

Les remèdes et leur simplicité d'utilisation ont mis le pouvoir de guérison entre toutes les mains.

"Pensez à la joie de celui qui souhaite aider ceux qui sont malades" a-t-il dit durant une conférence donnée à Wallingford deux mois avant sa mort, "cela leur donne le pouvoir de guérir leurs semblables."

Voici le message central du Dr Bach : "nous sommes tous des guérisseurs. Tout le monde peut utiliser les remèdes. Tout le monde peut guérir, et ce faisant, comprendre qui il est et prendre son propre destin en main".

"Le malade de demain doit comprendre que lui-même, et lui seul, peut apaiser sa souffrance, mais il peut aussi obtenir l'aide d'un grand frère qui le soutiendra dans son effort" - Dr Edward Bach, 1931