Théorie, croyance et recherche

Comment fonctionnent les remèdes?

Le Dr Bach a utilisé une métaphore pour décrire le fonctionnement des remèdes. Il a dit: « Ils sont capables, comme la belle musique, ou toute chose glorieusement édifiante qui nous donne de l’inspiration, d’élever notre nature même, et de nous rapprocher de nos âmes: et par cet acte même, de nous apporter la paix et de soulager notre souffrances. »

Tout comme un beau coucher de soleil ou une photo peut nous émouvoir afin que nous nous sentions plus en paix, prendre un remède nous élève doucement et nous aide à être les meilleurs que nous sommes.

Il existe de nombreuses théories sur le mécanisme utilisé par les remèdes pour y parvenir. La plupart pensent que l’ingrédient actif dans les remèdes est une sorte d’énergie ou de vibration qui est transférée de la fleur vivante à l’eau pendant le processus de fabrication des teintures mères.

Certains croient que l’énergie laisse un motif dans l’eau; d’autres parlent de mécanique quantique et de vibrations spirituelles. Les tentatives pour capturer cette énergie ont produit de belles photographies de Kirlian montrant des motifs et des couleurs distincts pour différents remèdes – mais peu de recherches approfondies ont été effectuées. Toute conclusion ferme n’est que spéculation.

La vraie preuve que ces énergies florales existent, cependant, est l’effet qu’elles ont sur les gens. Prendre Mimulus quand nous avons peur n’est qu’une forme plus spécifique de la réaction émotionnelle que nous ressentons lorsque nous écoutons Beethoven ou que nous regardons les étoiles.

Le système du Dr Bach fonctionnait bien dans les années 1930. Mais les temps modernes n’appellent-ils pas des remèdes modernes?

Il est vrai que les temps ont changé et que nous avons de nouvelles choses à craindre, de nouvelles libertés et de nouvelles responsabilités. À l’époque du Dr Bach, les gens n’avaient pas à craindre le sida et la guerre nucléaire, ni à s’inquiéter du réchauffement climatique et du génie génétique.

Cela signifie-t-il que nous avons besoin de nouveaux remèdes? Nous ne le pensons pas, car les remèdes ne traitent pas les déclencheurs de nos émotions mais les émotions elles-mêmes. La peur est la même maintenant qu’elle l’a toujours été; tout comme l’amour, la compréhension et la gentillesse. Nos émotions modernes ne sont pas plus complexes que celles décrites par Shakespeare, Dante et les auteurs de la Bible.

Bon nombre des meilleurs aspects de la spiritualité du nouvel âge sont des redécouvertes d’anciennes croyances et pratiques qui nous rappellent davantage nos racines et nous rappellent notre relation au monde et à la nature. Les remèdes de Bach peuvent être vus dans ce contexte: non pas comme quelque chose de démodé mais comme quelque chose d’éternellement renouvelé et intemporel.

Les 38 remèdes nous mettent en contact avec notre moi spirituel supérieur – et nous donnent ainsi la liberté de nous développer à notre propre rythme, quel que soit ce rythme, en parfaite liberté de l’avidité de notre ego pour l’illumination immédiate.

Pourquoi le Bach Centre ne mentionne-t-il pas la radiesthésie et la kinésiologie comme moyens de sélection des remèdes?

Le Dr Bach a rendu son système simple et facile à comprendre. Il voulait que les gens de tous horizons les utilisent comme moyen de se guérir.

Lorsqu’un BFRP utilise la technique de consultation pour sélectionner les remèdes – ce qui revient à écouter ce que le client a à dire – c’est quelque chose que tout le monde peut comprendre. Une fois que le client voit que les remèdes sont choisis en fonction de ce qu’il ressent et du type de personne qu’il est, il peut continuer à se soigner à l’avenir.

Lorsque la radiesthésie, la kinésiologie ou toute autre méthode de sélection mécanique ou purement intuitive est utilisée, cela introduit une barrière. La plupart des gens ne connaissent pas ces techniques, ils se sentent donc obligés de retourner chez le thérapeute chaque fois qu’ils veulent choisir un remède.

De plus, si la radiesthésie, etc. fonctionne, elle ira directement au cœur du problème avant que le client ne soit nécessairement prêt à aller aussi loin. Cela signifie que la connaissance de soi, qui est l’un des objectifs de l’utilisation avec les remèdes, n’est jamais atteinte correctement.

Nous pensons que la croissance doit aller au rythme du client, pas de celui du professionnel, et c’est pourquoi tous les professionnels inscrits au Bach Centre ont signé un Code de pratique qui les engage à sélectionner des remèdes en utilisant la technique d’entretien classique que le Dr Bach a préférée.

Pourquoi le Bach Centre n’enseigne-t-il pas l’utilisation d’autres systèmes d’essence florale?

Le Dr Bach voulait que son travail reste simple afin que tout le monde puisse l’utiliser. Avant de mourir, il a averti que des tentatives seraient faites pour changer son travail et le rendre plus compliqué, et ses assistants ont promis de toujours maintenir la simplicité et la pureté de ses méthodes.

Nous pensons que les 38 remèdes sont suffisants lorsqu’ils sont utilisés en combinaison pour traiter toutes les gammes imaginables d’émotions humaines. C’est pourquoi l’équipe actuelle du Centre continue de travailler uniquement avec les 38 remèdes du système d’origine.

Ce n’est pas une critique des autres systèmes d’essence; tout ce qui est utile trouvera sa place. Mais nous pensons que la simplicité du système original mérite d’être préservée.

Quelles promesses font les BFRP lorsqu’ils adhèrent au Registre?

La réponse complète à cela réside dans la lecture du Code de pratique complet, mais un bref résumé des principaux points est que les BFRP promettent de:

  • Travaillez avec les remèdes en utilisant les méthodes recommandées par le Dr Bach
  • Présenter les 38 remèdes comme un système distinct – c’est-à-dire ne pas le confondre avec d’autres approches de la santé, y compris d’autres systèmes d’essence
  • Apprenez à leurs clients à utiliser les remèdes pour eux-mêmes
  • Parlez et utilisez les remèdes de manière simple et directe

Toutes ces promesses reflètent les idéaux d’entraide et de simplicité du Dr Bach.

Au début de ses recherches, le Dr Bach a écrit sur les guérisseurs et les aides, et sur les liens possibles entre les remèdes et l’astrologie. Pourquoi le Bach Centre n’enseigne-t-il pas ces choses ou ne republie-t-il pas ces écrits du Dr Bach?

Le Dr Bach a étudié de nombreuses théories et idées au cours de sa carrière et a écrit des notes, des articles et des lettres à leur sujet. Mais à chaque étape de son travail, il tenait à laisser derrière lui tout ce qui n’était plus pertinent.

Par exemple, il a cessé d’utiliser la succussion dans la préparation des remèdes. Il a étudié et écarté les liens possibles entre les types de remèdes et l’astrologie. Il abandonna le diagnostic par symptôme physique et abandonna comme inutile l’idée de différents remèdes agissant sur des plans différents.

Il pourrait être assez catégorique sur un tel excédent de bagages! Lorsqu’il décida de quitter Londres en 1930 et de se consacrer aux remèdes floraux, il fit un feu de joie et brûla toutes ses brochures et papiers périmés. Plus tard, à Mount Vernon, lorsque le système a été terminé, il a construit un autre feu de joie dans le jardin pour détruire ce qu’il appelait des «échafaudages».

Dans la même veine, il a donné des instructions strictes à ses éditeurs pour détruire les anciennes éditions des Douze Guérisseurs chaque fois qu’une nouvelle édition était prête pour la presse. Il ne voulait pas que les anciennes éditions soient republiées parce qu’elles contenaient des descriptions de remèdes et des concepts qu’il n’utilisait plus dans son travail. Il a estimé que ces idées rejetées seraient saisies par des personnes qui pourraient chercher à compliquer le système.

Le rôle du Bach Centre a été défini dans une lettre adressée par le Dr Bach à Victor Bullen peu avant sa mort. «Notre travail consiste fermement à adhérer à la simplicité et à la pureté de cette méthode de guérison», a-t-il écrit.

Nous essayons de rester fidèles aux souhaits de notre fondateur. Des livres comme The Original Writings of Edward Bach, publiés avec notre bénédiction, sont présentés comme des documents historiques. Avec le contexte expliqué et les anciennes descriptions de remèdes supprimées, comme le souhaitait le Dr Bach.

Malgré nos efforts, les anciennes versions de The Twelve Healers ont été republiées dans les années 1980 et sont maintenant largement disponibles. Comme le Dr Bach l’a prédit, ces concepts dépassés sont parfois mentionnés par les écrivains et les thérapeutes de Bach, et pas toujours dans un contexte historique approprié. Tout ce que nous pouvons faire est d’indiquer le système tel que le Dr Bach l’a laissé et de rappeler aux gens que le système fini est plus parfait – et beaucoup plus simple – que ses incarnations antérieures.

Comment 38 remèdes peuvent-ils couvrir tous les états émotionnels connus?

Une analogie utile est avec le monde de la couleur. Il n’y a que trois couleurs de base (rouge, bleu jaune), mais toutes les couleurs visibles peuvent être produites lorsqu’elles sont combinées.

De la même manière, il existe 38 états émotionnels de base. Les combiner donne des centaines de millions de variations.

L’efficacité des remèdes a-t-elle été prouvée scientifiquement?

Lorsque le Dr Bach a confié son travail à Nora et Victor, et a ainsi créé le Bach Centre. Il leur a demandé de garder leur vie simple et leur travail avec les remèdes aussi simple. Nous ne considérons pas que notre rôle est de «prouver» que les remèdes fonctionnent. Au lieu de cela, nous montrons simplement comment les utiliser et laissons les gens prouver leur effet sur eux-mêmes.

Cela dit, les gens ont fait des études sur les remèdes au fil des ans. Tous ont une valeur limitée en raison de leur petite échelle et, parfois, d’importantes incohérences méthodologiques.

Voici quelques liens vers des recherches et des écrits sur la recherche publiés depuis 2000: